Le hasard fait si bien les choses… Partie 2

estsetsetsetset

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Amateur

Le hasard fait si bien les choses… Partie 2Nous avons croisé des promeneurs et chaque fois, Corentin m’a prise contre lui pour cacher ma nudité que ma robe ouverte exposait.Et chaque fois, tandis qu’il m’embrassait , ses doigts me pénétraient et m’abandonnaient au bord de l’orgasme. Une bonne dizaine de fois ce salaud m’a repoussée doucement en souriant me disant. – Ouf c’est bon ! Ils n’ont rien vu !Je n’en pouvais plus, respiration hachée, le sexe et les cuisses collantes, pointes de seins dressées et prêtes pour être doucement torturées, tremblements incontrôlables, un mal fou à mettre un pied devant l’autre, et la tête pleine d’envie de jouir enfin…- Pourquoi tu me fais çà… Je n’en peux plus ! Je me fiche qu’ils voient ou pas et tu m’énerves. Je vais fermer ma robe et tu ne me toucheras plus.- Je te jure que je ne le fais pas exprès ! C’est assise sur un muret de pierres, robe grande ouverte et lui collé à moi qu’enfin ses doigts me firent basculer dans le plaisir. J’étais trempée et toujours assise et écartée quand il se mit debout.Il avait déboutonné ses jeans et son sexe tendu se colla à mes lèvres d’un coup.Je l’avalais, sentant une nouvelle envie naître et me fouiller le ventre. J’entendis des voix et même s’il faisait nuit, l’éclairage de la ville devait suffir pour que l’on nous voit. J’eus un mouvement de recul mais les va et vients de Corentin gros et dur entre mes lèvres ne me laissaient pas d’autre choix que de subir.Des gens passaient, qu’ils nous regardent ou pas, la situation me fit mouiller plus encore.Quand Corentin explosa dans ma bouche, mon cri même étouffé par sa queue dut s’entendre…Je le regrette mais j’ai adoré me baigner. Et tout le reste plus encore.Même avec la veste de Corentin sur ma robe, j’ai froid et nous courons vers sa voiture.Ce mec est bourré de charme, un sens de l’humour qui me fait fondre mais il est terriblement agaçant.Pour lui c’est le hasard le maître du monde et il nous faut nous plier à ses règles.J’ai perdu une chaussure dans le sable et il est préférable de marcher nus pieds.Comme le hasard a voulu que je sois pieds nus, autant l’être izmir escortlar totalement. Et tant qu’à être nue…Pourquoi ne pas se baigner ?Et tant qu’à se baigner… J’ai les bras autour de son cou , mes cuisses le ceinturent et Corentin me prend dans l’eau. Je tremble de froid et je claque des dents ce qui le fait se moquer en m’embrassant.- Arrête… S’il te plait … Je n’arriverais pas à jouir Corentin… Je suis gelée… Sortons…- Jouis ma belle allez…Un doigt s’est glissé entre mes fesses et pénètre mon anus d’un coup. Et il bouge pendant que Corentin me dit de jouir.Ce que je fais en lui mordant les lèvres pour ne pas crier.Il bande toujours sortit de l’eau et je lui dis- Et toi ? Tu veux que…- Plus tard ! Tu dois te réchauffer.Le patron du bar que je connais très bien nous sert en s’adressant à mon compagnon.- Il fallait la laisser se noyer mon vieux… Cette femme est une peste ! Un véritable fléau !- Je ne la connais pas, je l’ai trouvée dans la rue ce soir… C’est une horrible emmerdeuse mais elle me doit de l’argent. Le vin coûte un fric fou aujourd ‘hui et elle me doit un Nuit saint Georges grand cru.Je suis pleine de sel, ma robe m’a servit de drap de bain et va être pleine de sel…J’ai froid et je n’ose pas imaginer l’état de mes cheveux.- Je vous exècre tous les deux ! Et vous grand dadais vous me remboursez une robe et le coiffeur dés demain.Le patron ricane…- Elle a eu la chance d’avoir un shampoing aux algues et elle râle ! Refoutez là à la baille cette teigne !Il s’absente et revient avec une couverture qu’il me met sur les épaules.Normalement son établissement est fermé et les cafés sont un privilège pour nous.- Pourquoi ne te laisse tu pas porter par le hasard ! Pile ou face !Si elle rentre elle ne dira rien ! Et ne nous dérangera pas ! Et je t’assure qu’on ne te violera pas. Mais pourquoi ne pas la laisser dormir avec nous si elle est d’accord ! Tu adoreras je le sais…Et si elle découche nous nous suffiront.Corentin insiste pour que nous terminions la nuit chez lui. Il a encore envie de moi et je le sais sincère. Tout comme moi j’ai envie de lui. izmir escort bayan Mais il tient à ce que ce soit chez lui. Pour me partager avec sa femme si elle rentrait de chez son amie.Il dit qu’il y a peu de chances, et qu’elle serait certainement épuisée si elle rentrait.Son amie lesbienne étant une véritable mante religieuse du sexe.Et donc très peu de chances que nous finissions la nuit avec elle donc, mais qu’il adorait laisser une possibilité au hasard…- Je l’ai déjà fait !Corentin a qui j’ai coupé la parole a un regard interrogatif…- J’ai… Mon mari et moi et quelques femmes… Cinq femmes que nous avions rencontré un soir et une amie que nous…Il a un petit hochement de tête, lance le moteur et démarre.- C’est dommage alors… Tu es jolie, très excitante, j’adore que tu aimes t’exhiber, tu es nature et tu t’assumes… Tu me plais même trop d’ailleurs. C’est pour ça aussi que j’aimerais que Marie et toi…Tant pis…- Qu’est ce qui est dommage ?Il est attentif à sa conduite, nous venons de croiser des flics et des véhicules arrêtés. Un accident qui à l’air assez sérieux.- Que tu n’aimes pas partager ! Si tu l’as déjà fais et que tu n’y tiens pas c’est que tu n’as pas aimé sinon tu sauterais sur l’occasion, surtout que Marie est très jolie.- Je n’ai pas dis que je n’avais pas aimé… Nous allons chez moi prendre de quoi me changer. Et une douche… Et nous irons chez toi …- De quoi te changer ! La douche chez moi…L’appartement est superbe et décoré avec beaucoup de goût, pas comme le mien…Je n’y suis pas assez souvent pour m’en occuper.Mais je n’ai pas visité… Je rêvais d’une douche et Corentin m’a doucement poussé dans un canapé et relevé les jambes en disant qu’il me voulait comme çà. Toute salée…Et sa bouche sur mon sexe me fait me cambrer. Ses doigts martyrisent doucement mes pointes de seins et je me sens partir… Il peut arriver que je laisse échapper un jet ou deux de plaisir et la pensée que je ne suis pas chez moi me perturbe.Il ne faut pas continuer ou je vais certainement lui inonder son canapé et le lui dit.Pour toute réponse, sa main gauche abandonne izmir bayan escort mon sein et presque aussitôt je sens ses doigts entre mes fesses.Je jouis sur sa bouche tandis qu’il me lèche en pénétrant mon petit trou.Je n’arrive pas émerger et il m’aide à me relever.- J’ai vu que tu allais crier « pouce » alors j’ai pris les devants. Allez viens, à la douche.Il rit de sa plaisanterie et presque j’en ai honte… Je suis fatiguée mais je le garde pour moi. Debout, jambes écartées et mains contre le mur carrelé, Corentin me baise.Et il le fait bien… Doigts sur l’une ou l’autre de mes pointes de seins, les pinçant ou les étirant doucement, les délaissant pour me caresser les épaules, descendre et careser mon clitoris, remontrer en caressant mon dos, m’embrassant dans le cou ou mordant doucement ma nuque… Je me laisse aller à gémir sous ses caresses. De plus en plus souvent ;;;Le plaisir monte et Corentin le sent.- Attends Juliette… J’ai très envie de ton joli cul…Je ne peux retenir mes cris et porte ma main à ma bouche pour les étouffer.Corentin est déchainé et son ventre cogne contre mes fesses avec des claquements sonores.C’est une vérité première…Qu’une femme aime la sodomie rend l’homme qui la lui administre plus qu’heureux,Quand il se rend compte qu’elle adore ça et jouit de cette manière… Ca le rend fou de désir.Et j’adore être sodomisée et j’ai jouis deux fois sous l’eau de la douche qui ruiselle sur nous.Corentin me besogne presque brutalement et je dois me retenir au mur pendant qu’il me prend.Et je sens qu’encore je vais avoir un orgasme…- Je vais jouir ! Viens vite ! Encule-moi plus fort !Dire ce genre de chose est rare chez moi. C’est une façon d’essayer d’en finir, de faire jouir mon partenanaire rapidement. De l’exciter pour qu’il jouisse. C’est sincère parce que j’en ai envie mais j’ai toujours cette impression de « manipuler » l’autre. Parce que bien sûr ça marche toujours.Et quand je le fais c’est signe que je n’en peux plus. L’impression d’obliger l’autre à en terminer aussi…Mes fesses bougent à la rencontre de sa queue et je ne vais plus pouvoir me retenir,Il jouit en poussant un gémissement rauque et il se laisse aller en moi le visage dans mon cou tandis que je serre ses mains posées sur ma taille en criant que je jouis.Corentin vend du vin et cuisine comme un chef.Et nous crevons de faim…

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir