La belle-mère espionnée (5)

estsetsetsetset

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Amateur

La belle-mère espionnée (5)Je ne comprenais pas, et je dus attendre plus d’une semaine pour avoir le fin mot de l’histoire. Le mysterieux Paul me renvoya un email en réponse à celui que je lui avais envoyé le soir même de l’appel de ma mère.”Il s’agit d’un quiproquo. Monique n’a pas osé appellé. Elle a été punie et humiliée comme il se doit. Je suis passé mardi chez elle. Sous mes ordres, elle se masturbe au moins une fois par jour devant une photo de vous. Mardi elle l’a fait plusieurs fois. Je lui ordonne de penser à vous quand son mari lui fait l’amour. Ce n’est pas souvent, mais elle le fait. J’essaie de la travailler pour qu’elle mouille à la moindre allusion de votre prénom. Elle est un peu de la vieille école, et ce n’est pas evident car elle a reçu une certaine éducation et a de nombreuses valeurs qui font souvent barrière. Je lui ai ordonné d’etre dans une position de séductrice avec vous la prochaine fois que vous irez la voir. Je ne sais pas si elle arrivera à surpasser ses interdits. Dans tous les cas ça vous laisse gagnant avec elle, puisque c’est elle qui fera le premier pas vers vous. Si elle vous repousse, vous pourrez pretexter de son attitude séductrice. Vous restez clean. Tenez moi au courant. Paul”J’étais rassuré par cet email qui allait dans le bon sens, et qui m’excitait particulièrement. Ce Paul semblait avoir une emprise importante sur ma belle-mère. Je me demandais bien comment et où elle avait pu le rencontrer.Le dimanche, nous étions invités chez mes beaux parents, comme bien souvent le week end. Mon beau-père avait préparé un barbecue, et ma femme et sa mère finissaient balçova escort de préparer la table à coté de la piscine. Ma femme portait un maillot noir deux pièces, tandis que Monique portait un maillot rayé rouge et blanc.Je servais un verre de vin rosé à mon beau-père qui finissait de faire cuire la viande, que je sentis des bras m’enlasser derrière moi. Je crus d’abord que c’était ma femme, mais j’entendis une voix chantonnante dire : “ça ne te gène pas si je te le pique”. Ma belle-mère se lova contre moi en riant. Elle m’embrassa dans la nuque, puis se frotta contre mon dos en riant, jeta un oeil à la viande, embrassa son mari. Elle enlassa son mari tout en me regardant. Il y avait quelque chose de nouveau chez elle. Son attitude, sa façon de me regarder. Je pensais à ce que m’avait écrit Paul. Tout doucement, elle entrait dans le jeu de la séductrice.A table, elle s’assit à coté de moi, et m’adressa souvent la parole, alors qu’elle était plutot sur la distance avec moi habituellement. Elle m’écoutait avec attention, m’adressant de jolis sourires, et se tentant parfois des attitudes aguicheuses (mais je voyais qu’elle faisait très attention à sa fille, qu’elle observait de temps en temps du coin de l’oeil). Elle ne décrocha pas un mot à son mari, sauf pour les taches (ramasser les assiettes, etc…)Après le repas, elle nous servit les cafés, embrassa son mari, puis vint s’assoir sur mes genoux. J’étais assez surpris, et je me sentis bander aussitôt. Je fis attention pour que personne ne remarque, surtout pas Monique.Ma femme alla se baigner, tandis que balçova escort bayan mon beau-père s’installait pour faire la sieste sur un transat. Monique continuait de me parler, tout en commençant à débarrasser la table. Je pris quelques assiettes, et l’accompagnait dans la maison, à la cuisine.- ça va tu as assez mangé ? me demanda Monique en posant ses plats dans l’evier et en faisant couler l’eau. Je posais les assiettes sur la table de la cuisine, et m’approchait d’elle. Doucement, je saisis le haut du maillot, et fit descendre les deux balconnets sous ses seins que je mis à nu. Je contemplais sa poitrine généreuse, et ses deux aréoles.- qu’est ce que ça veut dire, me dit Monique.- ça te gène ?Monique ne dit rien. Elle était surprise principalement, et visiblement ne savait pas trop quoi dire. – si on nous voit… fit Monique en replaçant correctement le maillot sur ses seins.- tu n’as pas arrêté de me chauffer pendant tout le repas, et là, tu fais ta pudique ?- ecoute, oublie, c’est un malentendu, fit Monique.Je m’approcha à nouveau, et dégagea à nouveau ses seins par dessus le soutien gorge de son maillot de bain, et, d’un geste assuré, j’écartais la culotte de son maillot sur le coté, mettant à nu son pubis et sa chatte.- Ohhh non, non, attends, fit Monique.Je me serrai contre elle, et sortit mon sexe gonflé de mon maillot. Il frotta contre son ventre. Je regardais Monique dans les yeux, tout en la serrant contre moi.- Branle toi.Monique était très mal à l’aise, elle fit mine de regarder vers la porte du jardin. On entendait toujours ma femme nager escort balçova dans la piscine, au loin. – Je répète, carresse toi la chatte pour moi.Monique, doucement, posa sa main gauche dans mon dos, pour me serrer un peu plus contre elle, et je la vis descendre ma main droite vers son entrecuisse. Elle se mit à se carresser fort, et j’entendis au petit bruit mouillé qu’elle était déjà bien trempée.- Ca te fait du bien, tu en avais envi ?- Oh oui, fit Monique. Regarde.Elle plongea un doigt dans sa chatte qu’elle fit taper un moment bien au fond d’elle, et l’amena ensuite à ma bouche. Je me mis à le sucer, découvrant le gout de sa chatte délicieux, bien meilleur que celui que j’avais découvert dans ses culottes.- Tu t’es déjà masturbée en pensant à moi ?Monique me regarda, et répondit “non”.Je savais qu’elle mentait. Alors j’en profitais.- Moi je me suis déjà branlé en pensant à toi. Je suis meme allé voir dans tes culottes certaines fois.Monique parut surprise, tout en se carressant frénétiquement la chatte.- Je vais jouir, fit elle.- Tu veux pas me sucer la bite avant ?Monique, immédiatement, se mit à genoux, et engouffra ma queue dans sa bouche. Elle me suça avec envie. J’étais tellement excité par cette situation, je savais que je ne tiendrais pas longtemps. J’éjaculais au bout de cinq minutes dans sa bouche. Elle sortit ma queue de sa bouche, et un second jet alla arroser ses seins. Monique, excitée, se toucha le clitoris comme une folle et jouit à son tour. Elle reprit vite ses esprits, se relevant, puis essuyant le sperme avec un torchon. Elle remit son maillot en place, autant en haut qu’en bas.Monique ne savait pas trop quoi dire. Elle voulait retourner vers le jardin. Je l’accompagnais. Elle me parla un peu moins, elle resta principalement avec sa fille et son mari. Discretement, j’allais récuperer la carte SD dans sa salle de bain, en fin de journée. A suivre…

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir